Association
Des Furets et Des Hommes




  Accueil
  Généralités
  Santé
  Juridique
 
 Se connecter
 
 

Fiches : Généralités


       Adoption/Achat
        Se procurer un furet
        Le furet américain
        Les animaleries

       Généralités
        La cage
        La chaleur
        La cohabitation
        Le furet albinos
        Les couleurs
        Les glandes anales
        Le langage
        Les morsures
        La propreté
        La reproduction
        La vaccination
        Alimentation

Des Furets et Des Hommes          
(c) - 2003 - 2017          





Les couleurs

AVERTISSEMENT DE DFDH : 

Notre fiche a la vocation de présenter les standards de couleurs, afin que chaque propriétaire puisse mettre un nom sur le pelage de son furet. 
Toutefois, nous ne cautionnons pas la mode des couleurs lancées par certains éleveurs et les sélections parfois douteuses qui en découlent.

 

Contrairement aux chats ou aux chiens, il n'existe pas de races chez les furets.

Les furets se distinguent les uns des autres par différents pelages (ou robes).

Ces variétés de pelages ont été pour leur majeure partie créées par des éleveurs qui ont opéré des sélections.

 

Pour décrire ces pelages, on combine 3 termes :

  • La couleur, qui se réfère à la couleur du poil de garde (les longs poils du corps et ceux recouvrant les extrémités), du sous-poil (les poils courts situés sous le poil de garde et ceux recouvrant l'abdomen), des yeux et du museau

  • Le modèle, qui indique la distribution de la couleur sur le pelage.

  • Les marques blanches pouvant être situées sur la gorge, sous les genoux, au bout de la queue, sur l'abdomen.

Les couleurs

 

  Poil de garde Sous-poil Yeux Museau
Albinos  Blanc ou crème Blanc ou crème Rubis Rose
Putoisé blanc aux yeux noirs Blanc à crème, éventuellement quelques poils de garde colorés Blanc à crème Bourgogne Rose
Putoisé argenté  Gris foncé Crème Marron Rose
Putoisé champagne Marron clair Blanc ou crème Bourgogne Beige ou rose
Putoisé cannelle Brun-roux Blond doré ou blanc Bourgogne Brique, beige rosé ou rose
Putoisé chocolat Marron chocolat clair Blanc ou doré Bourgogne Brique, beige rosé ou rose
Putoisé zibeline Brun foncé Blanc, crème ou doré Brun ou noirs Marron clair ou brun
Putoisé zibeline noire Cendre foncée ou brun-noir Blanc à crème Marron foncé ou noirs Cendré ou brun-noir
Putoisé noir

Noir

Blanc ou légèrement doré Noirs Noirs

* Nota :

Albinos = dépourvu de pigmentation aussi bien au niveau des poils, que de la peau ou des yeux.
Putoisé = pigmenté (coloré).

 

Attention : le furet putoisé blanc aux yeux foncés est souvent sujet à des malformations congénitales.

 

Les modèles

Les modèles reposent sur la concentration des couleurs et des types de masques :

  • Classique : Plus de 80 % des poils de garde sont colorés et les autres sont blancs. Étant moins concentrés sur le corps que le modèle plein, ils donnent au furet une teinte plus pâle. Les pointes (queue, oreilles et pattes) se démarquent en étant légèrement plus foncées. Le furet a un masque plein ou « en T ».

  • Plein : 100 % des poils de garde du corps et des extrémités sont colorés. Aucun poil de garde blanc n'est présent. La distribution de ces poils est uniforme et la teinte de l'animal est la même partout. Les pointes ne sont pas plus foncées que le corps. Le masque est plein ou en « T ».

  • Siamois (à pointes colorées) : Il y a un net contraste entre la couleur du corps et celle des extrémités (pattes et queue) et une ligne très foncée est présente tout le long de l'abdomen. Le masque est en « V » ou en « T ».

  • Rouan : Mélange de poils de différentes couleurs. 50 à 60 % des poils de garde sont colorés, les autres sont blancs. Le masque est plein, en « V » ou en « T ».

 

Les marques blanches

Le furet présente parfois des marques blanches situées sous la gorge, sur les genoux, au bout de la queue, sur l'abdomen. Des noms sont donnés à ces caractéristiques supplémentaires selon l'endroit où elles se trouvent :

  • Panda : La tête, le cou et la gorge sont blancs - furet sujet à des malformations congénitales (surdité très présente chez cet individu)

  • Blaze (ou flamme) : Le front présente une bande blanche. - furet sujet à des malformations congénitales (surdité très présente chez cet individu)

  • Arlequin : le cou présente une bavette blanche, et les pattes du blanc à leurs extrémités. 

  • Mitts : Les 4 membres possèdent des extrémités blanches.

C'est ainsi que l'on peut avoir des furets albinos, putoisés classiques zibeline mitts, putoisés pleins champagne, putoisés siamois cannelle etc.

Les différents pelages présentés ici sont des standards, si votre furet n'entre dans aucune catégorie, cela n'a rien de dramatique !

Pour faire simple, nous dirons qu'un furet est soit albinos, soit putoisé !

 

Espérons que les éleveurs français se garderont de suivre le modèle des éleveurs américains prêts à tout pour expérimenter une nouvelle couleur de furet ou produire une couleur à la mode en grande quantité, et répondre ainsi à la demande des animaleries. 

N'oublions pas que pour beaucoup la façon la plus simple d'obtenir des furets de même couleur, c'est la consanguinité (accouplement d'individus apparentés), ce qui induit un appauvrissement génétique sans espoir de retour arrière.

La meilleure « technique » consiste en une sélection phénotypique (accouplement de reproducteurs de qualité dans l'espoir d'obtenir des descendants leur ressemblant), ce qui présente l'avantage d'un enrichissement génétique mais, d'un autre côté, donne des résultats aléatoires, progressifs et longs à obtenir.

 Nous contacter